Envoyer à un ami

classe découverte - collège Chantilly - mai 2022

Le collège Montessori de Chantilly est venu en classe de mer du 9 au 13 mai à Hendaye, découvrir les cétacés du sud du Golfe de Gascogne et l'histoire de la chasse baleinière. Voir descriptif détaillé

classe découverte - collège Chantilly - mai 2022

Le collège Montessori de Chantilly est venu en classe de mer du 9 au 13 mai à Hendaye, découvrir les cétacés du sud du Golfe de Gascogne et l'histoire de la chasse baleinière. Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Accueil > Nos actions > Journaux de Bord des Opérations > Classes de Découvertes > classe découverte - collège Chantilly - mai 2022

Je m'inscris

Ajouter à ma liste de souhait

Introduction

Une vingtaine d’élèves et leurs deux enseignants ont embarqué deux longues journées en mer à la recherche des cétacés du sud du golfe de Gascogne. Comme toute expédition, aussi modeste soit-elle, cela a demandé de la préparation avant pour apprendre à se servir du matériel, s’organiser à bord pour toujours qu’un groupe d’élèves soient en veille attentive, pour analyser ce qui a été observé.

Le Projet

Lundi 9 mai
Après un long voyage en train, nous sommes arrivés à Saint Jean de Luz. Nous sommes allés faire une petite promenade sur le port : les maisons sont différentes ici, toit de tuiles et mur blanc avec des pans de bois et balcons rouge basque.

Un fois au centre d’hébergement, après un goûter, nous avons appris à nous servir de jumelles d’observation avec un compas, dans le parc. Cela nous sera utile pour chercher les animaux en mer et indiquer leur direction.
Nous avons constitué 3 groupes pour faire des tours sur le bateau le lendemain.
Et puis, nous avons regardé la météo.

Mardi 10 mai
Embarquement à bord du grand catamaran Atalaya. Les dauphins nous attendaient très proche du port, une chance : il s’agit d’un groupe de l’espèce « grand dauphin ».

Plus tard dans la journée, nous verrons une autre espèce : le dauphin bleu et blanc. Certains sont venus jouer à l’étrave du bateau, faire des sauts spectaculaires.

A tour de rôle, un groupe monte sur la passerelle, en haut du bateau, avec des jumelles pour chercher les cétacés, noter sur une feuille spéciale les observations quand il y en a. Les autres groupes se reposent ou cherchent aussi.
Le soir, après cette longue journée en mer, nous avons fait des origamis et dessins d’animaux marins.

Mercredi 11 mai
Le matin, nous avons commencé par regarder la météo pour connaître la hauteur des vagues et la force du vent pour la sortie de jeudi. Est-elle possible ? Oui, c’est décidé, nous irons en mer.
Puis, plusieurs ateliers ont été organisés : journal de bord, saisie des données d’observation de la veille,
Activités : les cétacés sont des mammifères ayant un ancêtre terrestre. L’évolution de leur corps et de leur physiologie ont donné plusieurs espèces marines. A partir de photos, nous avons cherché des critères de classification de plusieurs espèces pour reconstituer un arbre phylogénique.
L’après-midi, nous avons fait une promenade sur le littoral de Bidart. On nous a raconté l’histoire de la chasse baleinière et nous avons vu des vestiges tels que la tour de guet, l’« Atalaye », les fours à huile.

Pour finir, nous avons joué à la plage et mangé une glace avant de revenir au centre.
Le soir, nous avons fait un jeu de devinettes et mimes.

Jeudi 12 mai
Nous sommes partis en mer à la recherche des cétacés. Enfin, à 11h04, des dauphins sont trouvés ! ils dorment et n’ont pas envie de jouer avec le bateau. Alors, nous mettons à l’eau des micros pour les écouter. Mais peu de communication. Nous poursuivons notre route pour ne pas les déranger.
Alors que le bateau commençait à retourner vers le port d’Hendaye, nous avons aperçu un groupe de dauphins, des Grand dauphin, c’est l’espèce.
Surprise que les photos confirmeront : un bébé de l’espèce globicéphale noir était seul au milieu du groupe de l’espèce Grand dauphin ; il était protégé par une femelle, une « maman adoptive ». Etonnement, interrogation ? S’est-il perdu ? A-t-il été abandonné ?

De retour, on apprécie une petite pause avant de faire le bilan de la journée.

Vendredi 13 mai
Après avoir ranger nos valises et jouer dehors, on a fait plusieurs activités :
-  Comment les cétacés communiquent ? nous avons écouté des sons différents.
-  Pourquoi les cétacés du Pays basque sont principalement présents proche du canyon de Capbreton ? Nous avons dessiné puis placés sur une carte les espèces observées.

L’après-midi, avant d’aller à Saint Jean de Luz, nous avons fait un bilan avec Madame Jolly et Monsieur Regan.

Nos partenaires

Voir également