Envoyer à un ami

Classe CE2 de Bougue - découverte de l'estran

La classe de CE2 de bougue est venue au Pays basque découvrir la faune et la flore de l'estran et participer au programme Biolit Voir descriptif détaillé

Classe CE2 de Bougue - découverte de l'estran

La classe de CE2 de bougue est venue au Pays basque découvrir la faune et la flore de l'estran et participer au programme Biolit Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Accueil > Nos actions > Journaux de Bord des Opérations > Classe CE2 de Bougue - découverte de l'estran

Ajouter à ma liste de souhait

Le Journal de Bord

Mardi 3 mai 2022

Nous avons commencé notre première journée de découverte de la biodiversité sur l’estran avec nos élèves de CE2 à la plage de Cenitz. En attendant que la marée soit bien basse, nous nous sommes amusés à faire des ricochets, la première fois pour certains. Puis nous avons divisés les élèves en 3 groupes afin de se répartir sur différents endroits de l’estran, munis de petites boites et de loupes.
Nous avons observé les différentes couleurs de l’estran : une bande verte, une bande marron clair et une marron foncé tout près des vagues. Nous sommes partis explorer l’estran à différents niveaux bathymétriques. Nous avons cherché des animaux et des végétaux. Nous avons fait attention en soulevant les cailloux de les remettre à leur place pour ne pas modifier l’habitat.

Nous sommes rentrés afin de découvrir les petits trésors récoltés par les enfants. Le temps du gouter a été également l’occasion de souhaiter l’anniversaire de Bastian.
De nombreuses espèces ont été découvertes par les enfants. Celles qui vivent et restent fixer sur les rochers à marée basse afin de garder l’eau dans leur coquille telles que les patelles. D’autres se déplacent avec une coquille sur le dos ; certaines comme le bigorneau a un opercule pour pouvoir garder l’eau dans la coquille à marée basse. Le Bernard L’Hermite n’a pas d’opercule et reste dans les algues durant la marée basse pour rester au frais.

Certains ont eu la chance de voir d’autres espèces mais non cueillies telles que des concombres de mer, un poisson ainsi qu’une seiche.
En rentrant au centre, nous avons utilisé les algues pour faire des alguiers.
Après le diner, nous avons joué à mimer les animaux observés.

Mercredi 4 mai 2022
Durant cette deuxième journée de découverte, nous sommes retournés sur la même plage pour marquer de façon scientifique les observations. Quels sont les animaux et où sont-ils situés sur l’estran afin de suivre les changements éventuels liés au climat.
Munis d’un GPS, petits posthites et d’appareils photos, nous avons noté les espèces que l’on trouve à différents étages bathymétriques de l’estran. La très grande majorité de coquille de bigorneau était occupé par des Bernard l’Hermite.
En rentrant au centre, nous avons dessiné notre plage en plaçant les couleurs d’algues et en dessinant les animaux rencontrés.

La soirée est sur la lecture de l’histoire d’un petit garçon de 8 ans qui habite Saint-Jean de Luz aux Pays-Basques.

Jeudi 5 mai 2022
Découverte de la biodiversité marine des mers tempérées et tropicales à l’aquarium de San Sebastian.
La première salle de l’aquarium présente un squellette de baleine franche, la baleine des basques chassée à l’époque de la chasse baleinière. Le squellette montre clairement les membres supérieurs attrophiés, adaptation à la vie aquatique des ancêtres terrestres des cétacés.

Nos partenaires

Voir également